Les Cultures

Houblonrecolte2012

Récolte de houblon – Août 2011

Notre production de houblon bio de ferme étant en stagnation depuis plusieurs années étant donné des conditions météorologiques défavorables (sécheresse persistante et vents d’Autant très séchant) pour compléter nos besoins (25 kg / an), nous achetons du houblon bio en Alsace.

Houblon

Houblon – été 2011

bière agroforestière

Orge de brasserie – 2014

Nous cultivons chaque année de l’orge de brasserie sur environ 2,5 ha. C’est une orge d’hiver à deux rangs qui sera malté à l’Automne suivant la récolte qui à lieu, elle, en juillet.

Il est nécessaire de pratiquer la rotation des cultures afin de limiter l’apparition de maladie, l’épuisement des sols et de mieux gérer les adventices. Ainsi, pour ses multiples qualités agronomiques, la luzerne est largement introduite dans l’assolement.

Elle permet un très bon travail du sol grâce à ses pivots racinaires puissants  et étouffe les adventices courantes comme le chardon ou la folle avoine. Cette rotation, impérative en agriculture biologique, permet à la ferme de diversifier les productions végétales.

Au printemps 2014, la Ferme Malterie Brasserie La Bourdette ce lance dans l’Agroforesterie sur 4,3 ha. Ainsi ce sont 210 arbres qui sont plantés en ligne tout les 7 m et espacé de 20 m entre chaque rang. Le but: continuer à cultiver des céréales et des légumineuse sur cette parcelle tout en produisant du bois d’œuvre pour de la charpente ou de la menuiserie. C’est du long terme. Perspectives: 40 ans!

D’ici quelques années c’est toute la surface de la ferme qui sera planté ainsi, avec différentes essences d’arbres et différents buts: production de bois énergie, production fruitière (pomme, poire, cerises, amandes, raisin de table, olives?), production de bois d’œuvre.

Dernières plantations: hiver 2015-2016-2017. Amandiers, poiriers, cerisiers et pommiers. Hiver 2016-2017, de la vigne de raisin de table à été plantée dans un rang de fruitier. En 2017, c’est 50 % des terres arables de la ferme qui sont menées en agroforesterie.

Un potager bio en non travail du sol.

La drêche (résidu du malt après brassage), permet une couverture constante du sol et un non travail de celui-ci. Les légumes sont plantés directement dans ce paillage seulement deux semaines après sa mise en place. La drêche c’est de la nourriture pour les plantes, une couverture du sol contre le soleil, de la matière organique en plus, ce qui permet une meilleur rétention d’eau; donc moins d’arrosage, pas de levées de mauvaises herbes, que du bon pour le jardinier!

Haricot sur drêche – juin 2018

Tomates sur drêche – Juin 2018